L'abbaye

  La tour porche| La nef  | Le décor sculpté  | Le décor roman extérieur |
Le mobilier baroque | Les tapisseries |


Accueil
Le village
La mairie
L'histoire
L'abbaye
Autre patrimoine
Les écoles
Le tourisme
Associations

Les liens

 

Présentation

Sur le domaine de Meginhelmeswilre, devenu Cella Sancti Johannis par la donation de 1126-1127, le nouveau propriétaire, l’abbaye de Sankt Georgen en Forêt Noire fit contruire dans le troisième quart du XIIe siècle une abbaye, placée sous l’invocation de Jean le Baptiste, pour accueillir une communauté de moniales bénédictines. L’histoire de cette communauté et des bâtiments conventuels n’est bien connue qu’à partir de la fin du XVIIe siècle, lorsqu’il fallut " ressusciter " - " une seconde fondation " selon les archives - l’abbaye anéantie par un siècle de conflits dévastateurs. Seule fut conservée la nef romane de l’abbatiale, remaniée et dotée d’une tour-porche.

Tous les autres bâtiments, conventuels et annexes, firent l’objet d’un vaste programme de reconstruction, commencé en 1729 par les travaux à l’abbatiale et terminés en 1756 à l’achèvement de la maison du receveur.

 

Abbaye des moniales bénédictines

Puis commencèrent les travaux de réaménagement intérieur de l’abbatiale, pourvue d’un décor et d’un mobilier baroques dans le goût du jour.

L’abbaye ferma ses portes le 1er octobre 1792, et l’ensemble des terres et des bâtiments de l’enclos conventuel, déclarés Biens Nationaux, fut acquis le 22 décembre 1796 par un collectif des 72 chefs de famille de Saint-Jean qui lotirent leur propriété le 10 janvier 1798, à l’exception de l’église, l’ancienne abbatiale, promue église paroissiale. Cette église catholique Saint-Jean-Baptiste de Saint-Jean-des-Choux figure sur la liste initiale des Monuments Historiques de 1840, et le classement Monument Historique a été confirmé au J.O. du 16 février 1930, aux côtés des deux autres anciennes abbatiales romanes de la région, l’église catholique Saint-Etienne de Marmoutier et l’église catholique Saints-Pierre-et-Paul de Neuwiller-lès-Saverne.


(WOLLBRETT A., Le couvent des Bénédictines (1127-1792), dans Pays d’Alsace. B.SHASE N° 127 bis, Saint-Jean-Saverne, 1984, p. 13 à 17)

 
   
  2004 - Commune de Saint-Jean-Saverne